Est-il possible de découvrir des criques sauvages, des histoires et des légendes fascinantes tout en explorant la faune et la flore de la région ? Oui, et c’est grâce aux îles d’Alicante. Ces terres sont comme un coffre qui renferme de nombreux trésors et plusieurs surprises. Dans cet article, nous vous présentons les quatre îles de la Costa Blanca.

L’île de Tabarca

L’île de Tabarca est la seule habitée dans cette liste. La façon la plus simple de vous y rendre est depuis le port de Santa Pola à bord d’un catamaran. À peine arrivé sur l’île, la transparence et le bleu turquoise de la mer vous inviteront à vous baigner. Vous pouvez faire de la plongée, ou tout simplement nager dans cette réserve naturelle tout en observant les poissons dans leur habitat naturel. Une telle journée de plage et d’activité nautique va certainement vous ouvrir l’appétit. Ne vous inquiétez pas ! L’île propose de nombreux restaurants où vous pourrez déguster un riz des plus succulents.

L’île de Benidorm

Isla de Benidorm

Même si cette île est inhabitée, d’étranges êtres l’ont choisie comme lieu de refuge : les oiseaux marins s’y rendent pour pêcher et se reposer. Les passionnés d’ornithologie peuvent observer de nombreuses espèces sur ce rocher : faucons pèlerins, martinets pâles, fauvettes mélanocéphales, etc.

Mais cette île abrite d’autres mystères. Plusieurs légendes et contes cherchent à expliquer pourquoi cette île triangulaire est au milieu de la mer. L’histoire raconte que le géant Roland a coupé un morceau de la montagne Puig Campana pour que les rayons du soleil puissent passer et toucher plus longtemps sa bien-aimée. En effet, cette dernière était maudite et allait mourir au coucher du soleil. C’est pourquoi l’île de Benidorm est aussi connue comme le coup de couteau de Roland (la cuchillada de Roldán). Ce rocher est la meilleure option pour toutes les personnes qui veulent contempler le panorama urbain de Benidorm.

Vous voulez vous y rendre ? Vous pouvez facilement y accéder depuis le port de Benidorm et Rincón de Loix. Des bateaux y vont toutes les 30 minutes à partir de 10 h.

L’île de Portitxol

Isla de Portitxol

L’île de Portitxol se trouve juste en face de la célèbre crique de la Barraca à Jávea. Cette île abrite les ruines d’un ancien port romain. Nous vous proposons de partir à l’aventure : suivez un itinéraire pour essayer de retrouver les socles des colonnes romaines, les céramiques phéniciennes ou encore les blocs de marbre. Ne vous fiez pas à sa taille ! Cette petite île abrite de grands trésors que vous allez adorer découvrir.

Isla del Descubridor

Selon la croyance populaire, cette île s’appelle ainsi en mémoire d’un marin local qui a fait partie de l’équipage d’un des bateaux de Christophe Colon. Que cette histoire soit vraie ou pas, ce qui est certain c’est que cet îlot est la destination parfaite pour les amateurs de plongée. Une chance incroyable de nager avec les poissons et de découvrir les secrets des fonds marins ! Un parterre d’anémones et d’éponges de mer de toutes les couleurs, mais aussi une grotte connue comme la « cueva del Delfín » puisqu’on y trouve le squelette d’un dauphin. De plus, toutes ces merveilles ne sont qu’à quelques kilomètres de Cumbre del Sol.

Suivez ce conseil si vous décidez d’explorer une de ces îles : pour profiter au maximum de tout ce que ces endroits ont à vous offrir, il vaut mieux y aller en automne ou en hiver. La météo ne devrait pas vous faire peur puisque la Costa Blanca bénéficie d’un climat doux toute l’année ! Ainsi, vous pouvez visiter ces îles tranquillement et profiter de leur beauté et de la nature sans qu’il y ait trop de monde. Vous pouvez aussi préparer un pique-nique pour passer toute la journée sur l’île de votre choix et l’explorer dans les moindres détails.

Ces excursions semblent être une excellente idée, n’est-ce pas ? Si vous souhaitez obtenir d’autres recommandations d’activités à faire sur la Costa Blanca, lisez régulièrement notre blog et restez informé !

This post is also available in: Español English Nederlands